Julien Barbazin, metteur en scène

  • Actualité
  • Revue de presse
  • Vidéo
  • Interview réalisé par Moreau

    Bonjour Julien, comment vas tu ?

    Écoute ça va, il ne faut pas baisser la garde et continuer de se battre.

    Tu reviens cette année au Festival de caves, peux-tu nous raconter ta rencontre avec le Festival et ce partenariat ?

    Guillaume Dujardin et Raphael Patout(1) m’ont proposé de mettre en scène dans le cadre du Festival et de le développer à Dijon et en Bourgogne avec ma Cie «Les Écorchés»(2). Ca fait quatre ans maintenant que je collabore avec le Festival, donc 4 spectacles! Je me retrouve pleinement dans la politique du Festival, il y a une forme de résistance aux institutions et un rapport particulier au public.

    Qu’est-ce que représente la cave pour toi ?

    C’est le lieu qui se trouve souvent sous les salons officiels…

    On te connait aussi comme éclairagiste, y-a-t-il un lien entre ce travail et celui de la mise en scène?

    Pour moi c’est le même processus de travail. Pour l’écriture de la lumière, on doit se poser les mêmes questions dramaturgiques, c’est un des éléments de langage, de sens, comme le son, la scénographie, les costumes. La seule différence, de taille, c’est quand tu fais la lumière pour quelqu’un d’autre, tu dois t’immiscer dans son univers, tu dois comprendre ses intentions et les nourrir. Tu racontes à travers l’objet d’un autre, il y a quelque chose de plus reposant…

    Y-a-t-il une manière particulière de travailler dans les caves?

    Pour moi, les deux contraintes des caves sont l’espace souvent petit et la proximité avec le public et c’est souvent cette dernière qui conditionne le choix des textes et de la forme.

    Peux-tu nous dire quelques mots sur les choix des textes que tu mets en scène?

    « Je serai toujours du côté des gens mordus par les chiens » disait Genet. Et la compagnie s’appelle Les Écorchés, je pense que ça raconte bien les types de textes qui m’intéressent et que je recherche…

    Je te remercie Julien Barbazin.

     

    (1) Patout, Raphael. Metteur en scène.
    (2) http://julienbarbazin.wixsite.com/cie-les-ecorches

    Partager sur les réseaux sociaux :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •