Archives de la 10ème édition
du 1er mai au 26 juin 2015

Lire la suite ...

Les Créations - 10ème édition (2015)

Mise(s) en scène :
  • Amours de loin

    Une proposition de Léopoldine Hummel et Charly Marty / En coproduction avec la Compagnie les Indiens (Lyon)

  • Apocalypsis

    Mise en scène de Jean-Michel Potiron /Avec Léopoldine Hummel / En coproduction avec la Compagnie Théâtre à Tout Prix (Besançon)

  • Au dessus, à jamais

    D’après David Foster Wallace / Mise en scène Raphaël Patout / Avec Maxime Kerzanet / En coproduction avec la Compagnie Chambre Noire Théâtre (Lyon)

  • Au-dessous

    D’après l’œuvre de Harriet Burden / Manon Falippou / Pearl Manifold / En coproduction avec la Compagnie d’Or et d’Airain (Besançon)

  • Charly Chanteur

    Spectacle musical / Charly Marty / En coproduction avec la Compagnie Les Indiens (Lyon)

  • Corps d’Etat

    De Marco Baliani / Mise en scène de Alain-Alexis Barsacq / Avec Nicolas Dufour / En coproduction avec la Compagnie Des Matinaux (Paris)

  • Enfer !

    Maxime Kerzanet / Damien Houssier / En coproduction avec la Compagnie 36 Eleusis (Paris) et la Compagnie Sciences 89 (Nantes)

  • La chute de l’ange rebelle

    De Roland Fichet / Mise en scène de Julien Barbazin / Avec Benjamin Mba / En coproduction avec la Compagnie Les Ecorchés (Dijon)

  • La visite (De mes spectres…)

    D’après Mémoires d’un Névropathe de Daniel Paul Schreber / Simon Vincent / Damien Houssier / En coproduction avec la Compagnie Ce Que Peut l’Orage (Strasbourg)

  • Le Sommeil de Blanche-Neige

    D’après Blanche-Neige des frères Grimm et Blanche-Neige de Robert Walser / Julio Guerreiro / Anne-Laure Sanchez et Laurent Dratler / En coproduction avec La Chambre Noire -Théâtre (Lyon)

  • L’Affaire Sade

    D’après l’œuvre de Sade / Guillaume Dujardin et Raphaël Patout / Pearl Manifold et Damien Houssier / En collaboration avec le Centre des monuments nationaux dans le cadre de Motsnus, cycle de lectures dans les monuments nationaux / En coproduction avec la Compagnie Mala Noche

  • Mémoires d’une robe rouge

    D’après La Mémoire de l’air de Caroline Lamarche et Un Mage en été d’Olivier Cadiot / Anne-Laure Sanchez / Julio Guerreiro / Laurent Dratler / En coproduction avec La Chambre Noire Théâtre (Lyon)

  • On voudrait revivre

    Une proposition de Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet / Avec Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet / En coproduction avec la Compagnie Mala Noche (Besançon)

  • Où ?

    Louise Lévêque / Anaïs Mazan / En coproduction avec la Compagnie Vivre Dans le Feu (Belfort)

  • Temps universel +1

    De Roland Schimmelpfennig / Mise en scène de Anne Monfort / Avec Pearl Manifold / En coproduction avec la Compagnie Day for Night (Belfort)

  • Toussaint

    Mise en scène de Guillaume Dujardin / Avec Anaïs Mazan / En coproduction avec la Compagnie Mala Noche (Besançon) / Avec le soutien de la DRAC

  • Wild West Show

    D’après Tristesse de la Terre d’Éric Vuillard / Mise en scène de Gilles Bouillon / Charly Marty et Nicolas Dufour

  • Créer, en toute liberté

    Au départ, donc, il y avait les caves. Juste cette idée d’un lieu original et symbolique. Un lieu qui créait une rencontre particulière entre des comédiens et des spectateurs. Un lieu d’expériences théâtrales intenses et fortes. Un lieu où l’écoute si particulière nous permettrait de donner à voir et à entendre des oeuvres complexes, ambiguës, légères ou denses. Puis le Festival a commencé à s’exporter. Des particuliers, des villes, des institutions nous ont demandé de venir jouer chez eux. Nous avons toujours dit oui. Du moment qu’il y avait une cave… Et le Festival a grandi. En dix années nous sommes passés d’une quinzaine de représentations à plus de 250. D’une ville, Besançon, à plus de 70. Cette édition sera la dixième. L’occasion pour nous de revendiquer, encore plus que nous ne le faisions, notre projet. Moins de spectacles cette année. Pas, ou presque pas de spectacles dits invités, c’est-à-dire accueillis chez nous en tournée. Des créations. Rien que des créations. Une équipe. Un groupe de comédiens. Qui reviennent d’année en année. Des metteurs en scène récurrents ou d’autres occasionnels. Tous ensemble nous créons. Sans ligne directrice. La seule obligation artistique que nous nous imposons est la liberté. Liberté absolue. Liberté dans les thématiques, dans les esthétiques, dans les écritures. C’est notre plus grande force. Car nos imaginaires peuvent devenir infinis grâce à cette liberté malgré ces espaces si contraints, malgré notre économie si légère. Ainsi chaque comédien, chaque metteur en scène peut venir y tenter une expérience artistique. Le Festival que nous vous proposons est donc un Festival de créations théâtrales. Créations qui sont inventées, répétées à Besançon, notre ville-mère puis qui partent dans des villages, des villes, des capitales régionales partout en France. Là est la seconde spécificité de notre Festival : un réseau souterrain, comme une décentralisation officieuse sous la terre. Une plante dont les rhizomes s’étendraient chaque année de plus en plus loin à travers la France. Progression certes, mais progression secrète. Cette dixième édition sera donc en partie nouvelle pour nous : plus de créations, plus de représentations, plus de partenaires, plus d’itinérance. Et une plus grande structuration. C’est obligatoire. Mais que cette structuration obligatoire nous permette de garder l’autonomie, l’essence et la légèreté de notre indépendance. Que notre petite utopie ne se fracasse pas sur les frontons de la réalité. Que nous puissions grandir, prospérer sous la terre sans perdre cette liberté. Liberté si fondatrice. Liberté qui est le ciment de notre aventure.

    Guillaume Dujardin

    pdfPlaquette de la 10ème édition

    pdfRevue de presse festicaves 2015

    Partager sur les réseaux sociaux :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •