.

Andy et moi
José Drevon / Etienne Fague

D'après Ma Philosophie de A et B de Andy Warhol / Adaptation et mise en scène de José Drevon / Avec Etienne Fague
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec :
Edition(s) du festival : ,

D’après Ma Philosophie de A et B de Andy Warhol

Adaptation et mise en scène de José Drevon

Avec Etienne Fague

 Il y a deux années, à Lyon, je me suis promenée dans une exposition consacrée à une partie des œuvres d’Andy Warhol : peintures, photographies, films, émissions pour la télévision, papiers peints, revues, montages. Au bout d’une heure, j’étais dans une humeur très joyeuse et je me suis rendu compte que le visage des autres nombreux visiteurs reflétaient lac même détente, le même plaisir. Tout était si ludique, souvent si drôle dans l’irrévérence, si inventif, si intelligent, et sensible.C’était comme un bain revigorant dans notre hiver si engourdissant. Plus tard, j’ai lu Ma philosophie de A à B du même Warhol. Un autre bain de bonne humeur. Un mélange équilibré de n’importe quoi et de justesse. En tout cas, une cure de pensée singulière ; un « je » plein d’acuité et de fantaisie, s’attaquant à tout ce qui fait une société moderne, urbaine, monstrueuse.
Triompher par un état permanent de créativité, de création.
La philosophie d’Andy Warhol n’est ni exemplaire ni destructrice. Elle est déroutante, dans le sens de quitter le chemin balisé, pour s’ébrouer les neurones un moment. Pour une promenade de santé intérieure avant de continuer. Pas de nostalgie. C’est vers le futur que l’on va. Jean-claude Mangin l’avait compris et Etienne Fague lui ressemble étrangement. À Andy Warhol je veux dire. Le visage.José Drevon