.

Anéantissement
Simon Vincent / Charlotte Ligneau, Léopoldine Hummel

De Alain Kamal Martial / Mise en scène de Simon Vincent / Avec Léopoldine Hummel et Charlotte Ligneau / En coproduction avec la Compagnie Ce Que Peut l’Orage (Strasbourg)
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec : ,
Edition(s) du festival :

De Alain Kamal Martial
Mise en scène de Simon Vincent
Avec Léopoldine Hummel et Charlotte Ligneau

En coproduction avec la cie Ce que peut l’orage (Strasbourg)

« J’écris comme on crie un cri sourd qui t‘étouffe au niveau de la gorge, un cri qui ne veut pas sortir et pourtant qu’on pousse de toutes ses forces. »

À l’approche de la mort, une vieille femme convoque sa fille à son chevet. C’est le moment pour elle de tout dire, de dévoiler les épisodes de l’histoire familiale qu’elle avait passés sous silence. Mayotte années 70, guerre civile, affrontements, chaos. A mesure que la vieille femme se décharge du poids de ses lourds souvenirs, la fille est confrontée à une voix qu’elle ne peut pas entendre : la voix des perdants, des humiliés, de ceux qui se sont trouvés du mauvais côté de l’Histoire. Comment supporter ce témoignage intime, ce cri qui dit la violence éprouvée, la honte, l’identité dévastée ? Comment ne pas le réfuter?
Pour l’écrivain mahorais, l’importance est de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas, à ceux que l’on fait taire. Tantôt défensive, tantôt offensive, toujours percutante, la voix est une arme de guerre sur le territoire de l’intime comme sur celui du politique.

Simon Vincent

 

  • 2.4K
    Shares