.

Beau
Clémence Mermet / Régis Goudot

Beau / texte et mise en scène Clémence Mermet assistée de Giulia Belet, regard extérieur Coralie Vollichard / avec Régis Goudot / Compagnie les Bernardes (Lausanne)- Coproduction Théâtre 2.21 / Festival de caves
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec :
Edition(s) du festival :

Mon Prince, Ça fait deux siècles que je t’attends, il serait peut être temps que tu te ramènes…
Il s’appelle Beau. Beau Aubois-Dormant, nom composé. Depuis tout jeune il rêve au Prince Charmant, sur son cheval blanc, légèrement pommelé. Il rêve et il l’attend. Il l’attend chaque jour, chaque seconde, il l’attend en été, il l’attend sous la pluie, sur le perron de la maison, près du parc à Grenouilles. Il attend. A tel point que pour sa cinquantième année, sa famille l’a mis dans une cave, pour qu’il se conserve mieux…
D’aspect plus si frais mais très fougueux en dedans, Beau aime le cinéma hollywoodien des années 50, danser la carioca et sortir avec ses amis au bowling. Sauf que depuis 150 ans, tout ça, il n’y a plus accès. Alors il imagine ce qui se dit et se crée à la surface :
Le cinéma, maintenant doit être sonore, et peut-être même olfactif? Est-ce que les cheveux de Rhett Butler sentent toujours autant le lilas ? Quelqu’un a remplacé la reine?
Et il passe son temps à attendre. Attendre, que son prince arrive enfin.
Jusqu’à ce que par hasard, un jour, un groupe de spectateurs vienne déranger cette attente…

Librement inspiré de Belle du Seigneur (Albert Cohen), Drames de princesses (Elfriede Jelinek) et bien d’autres encore…

Cie Les Bernardes ( Lausanne) – Coproduction Théâtre 2.21 / Festival de caves