.

Pour Saluer Melville
Gilles Bouillon / Anaïs Mazan, Luc Schillinger

Très librement inspiré de l'ouvrage de Jean Giono / Adaptation Nathalie Holt, Bernard Pico / Mise en scène de Gilles Bouillon / Avec Anaïs Mazan et Luc Schillinger / En coproduction avec la Compagnie G. Bouillon (Tours)
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec : ,
Edition(s) du festival :

Giono lit Moby Dick de Melville en 1935. D’enthousiasme, il décide de traduire le livre. En 1939, il entreprend la rédaction d’une préface destinée à présenter l’auteur alors à peu près inconnu en France. Très vite la biographie cède le pas à la fiction. Pour saluer Melville devient un roman de Giono dont le personnage se nomme Herman Melville.

Nourri des grands espaces et des images de Moby Dick, Giono trace de Melville un portrait imaginaire : l’homme hanté par la baleine blanche.

La rencontre entre Herman Melville et Adelina White, le duel à mort entre le capitaine Achab et la baleine blanche, reflètent l’exploration par Giono de « ses propres océans et ses monstres personnels. »

  • 2.6K
    Shares