.

Garden Scene
François Rancillac / Marie Champain, Pearl Manifold

De Lucie Depauw / Mise en scène de François Rancillac / Avec Pearl Manifold et Marie Champain / En coproduction avec le Théâtre de l'Aquarium (Paris)
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec : ,
Edition(s) du festival :

Sept ans avant les Frères Lumière, Louis Augustin Le Prince réalise en 1888, dans un jardin anglais, ce qui deviendra le premier film de l’histoire du cinéma : « Roundhay Garden scene ». D’autres essais suivront, jusqu’à ce qu’Augustin se volatilise dans le train Dijon-Paris, le 16 septembre 1890. Suicide, meurtre, disparition ? Le mystère ne sera jamais élucidé…
Sa vie durant, sa femme Elizabeth attendra le retour de son mari, enquêtant, interrogeant, cherchant sans relâche. Des années de questions sans réponses, de passion sans retour… Des années aussi à défendre farouchement l’œuvre et la mémoire de son génial mari, alors que le cinématographe, qui fait des progrès à vue d’œil, devient l’attraction favorite des foules : Louise, la femme à barbe, en sait quelque chose, elle qui anime une baraque foraine de projection !
Garden Scene est d’abord une pièce d’amour : celui d’une femme pour un disparu qui la hante jusque dans sa chair et ses rêves ; celui d’une jeune fille pour le cinéma qui sait à l’infini redonner vie aux fantômes fixés sur la pellicule : pour la modernité.

 

Article(s) de Presse de la création