.

Intérieurs
José Drevon / José Drevon / Guillaume Dujardin

Texte et mise en scène de José Drevon / avec Guillaume Dujardin
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec :
Edition(s) du festival :

Certains pensaient que c’était des vies bien remplies. Certains disaient que beaucoup avaient disparu. Disparus de quoi ? de qui ? d’où ?

ça se disait :

« Il a une vie bien remplie »

ou

« il a disparu ».

Quand on en retrouvait un, on s’interrogeait : avait-il disparu ou est-ce qu’on ne l’avait plus vu ?

Comme ce gamin qui collectionnait les prospectus touristiques de villes, de pays et de compagnies de transports. Il avait une série de cartes trouvées dans les journaux ou bien demandées à droite à gauche ; il possédait, découpées dans des revues ou des magazines, des illustrations représentant paysages, costumes exotiques, bateaux et navires.

il savait exactement quelles voies ferrées reliaient Paris à Bucarest.

il avait des prospectus pour aller en Italie, en Inde, des prospectus indiquant les liaisons maritimes entre Portugal et Australie.

il était un grand voyageur mais personne ne pouvait témoigner qu’il l’avait vu dans une gare ou un aéroport.

il était de ceux qui pensent qu’il est non seulement bien meilleur, mais plus authentique de rêver de Bordeaux que de débarquer à Bordeaux.

La vie est ce que nous en faisons. Les voyages, ce sont les voyageurs eux-mêmes. Ce que nous voyons n’est pas fait de ce que nous voyons, mais de ce que nous sommes.

Mais ces pensées étaient étranges pour la majorité des esprits, c’est pour cela qu’elle concluait : « Ils ont disparu ». José Drevon

 

Coproduction Festival de caves / Cie Mala Noche (Besançon)