.

La douzième bataille d’Isonzo
Howard Barker / Guillaume Dujardin / Christian Pageault, Pearl Manifold

Texte de Howard Barker / Mise en scène de Guillaume Dujardin / Avec Pearl Manifold et Christian Pageault / En coproduction avec la Compagnie Mala Noche
Lire la suite ...

De Howard Barker / Mise en scène de Guillaume Dujardin  Avec Pearl Manifold et Christian Pageault / En coproduction avec la Cie MalaNoche

Un vieil homme. Une jeune femme. Ils viennent de se marier. C’est leur nuit de noce. Ils sont aveugles. Dans un espace inconnu, presque abstrait, ces deux personnages luttent afin d’atteindre le degré absolu de l’érotisme. L’érotisme est ici un jeu cruel dans lequel chacun amène l’autre dans des champs inconnus de l’imaginaire. Ils se poussent, ils combattent. Parfois comme des joueurs de poker, souvent comme des joueurs d’échec. Tels des papillons punaisés sur un mur, ils sont face à nous. Peu de mouvements. Beaucoup de paroles. Ils se parlent, se ressentent, se touchent parfois. Mais ensemble, ils font devant nous un voyage. Un voyage commun. Ce combat ils le font ensemble afin de découvrir l’inconnu : cette douzième bataille. Isonzo a été marié 11 fois. Tenna est sa douzième épouse. Cette bataille est la dernière. Tenna est l’adversaire qu’il lui fallait. Le jeu est enfin à égalité. Le chemin vers un érotisme, vers leur érotisme, est trouvé. Faut-il encore vouloir l’emprunter.

Guillaume Dujardin

Article(s) de Presse de la création