.

Les Nuits blanches
Dostoievski / Damien Houssier / Léopoldine Hummel, Maxime Kerzanet

D’après Dostoïevski / Mise en scène de Damien Houssier / Avec Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet / En coproduction avec la Compagnie 36 Eleusis (Paris)
Lire la suite ...

Mise en scène :
Avec : ,
Edition(s) du festival :

D’après Dostoïevski
Mise en scène de Damien Houssier
Avec Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet
En coproduction avec la compagnie 36 eleusis (Paris)

« Avec quelle mélancolie, mais aussi quelle calme certitude, il pensait ne plus jamais dire : “je”. » Maurice Blanchot

L’homme vit à Saint-Petersbourg.

Nous sommes au printemps. La nuit, il marche. Il est seul, il observe la ville, les gens. Dans ses rêveries, il parle aux maisons, invente des rendez-vous muets avec des passants coutumiers, imagine que tous les habitants de Saint-Petersbourg s’enfuient, que tout le quitte, qu’il est seul, à contre-courant du mouvement de la ville. C’est au bord de l’eau sur un quai qu’il découvre une jeune fille en pleurs. Les Nuits Blanches, c’est l’irruption de l’Autre en tant qu’événement et c’est la vérité que cette irruption rend possible : quelques mots d’amour. Mais la froideur du réel l’emportera sur la douceur du rêve. Et les vérités de l’amour ne seront plus que des mots, des mots, des mots…

 

Damien Houssier, Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet