José Pliya
Metteur en scène

Lire la suite ...

14 ème édition (2019) /


Né à Cotonou au Bénin le 17 avril 1966.

Il est nommé directeur de l’Alliance Française de N’gaoundéré au Cameroun (1996-1998). Il s’y occupe de la programmation artistique et du développement culturel régional. Il crée la troupe Danata et initie un concours de théâtre où tous les ans sont récompensés les meilleures troupes, mises en scène, comédiens et comédiennes, et textes du grand nord. Ce concours est devenu l’un des creuset du renouvellement théâtral camerounais.

En 1998, il est nommé directeur de l’Alliance Française de la Dominique dans les petites Antilles.

A l’occasion de la journée mondiale de la Francophonie en mars 2001, José pliya crée le 1er festival de théâtre franco-créole de la Dominique. Ce festival en est à sa cinquième édition.

D’autre part, lors de sa prise de fonction à l’Alliance en septembre 1998, il participe à la préparation de la deuxième édition du festival de musique créole. Puis, il crée également, le festival de cinéma et des arts visuels Noir tout couleurs à la Dominique. Cette extension d’une manifestation uniquement guadeloupéenne au départ, est née de sa rencontre avec Lydia René-Corail, directrice générale du festival.

En 2002, il est accueilli en tant qu’auteur dramatique en résidence de création au CMAC (Centre Martiniquais d’Action Culturelle) pour écrire “Nous étions assis sur les rivages du monde…” que la Scène Nationale s’engage à produire.

En août 2003, il fonde “ETC_Caraïbe”. Cette association a pour ambition de promouvoir les écritures théâtrales de cette partie du monde. Il en est le directeur artistique jusqu’en 2004.

En septembre 2004 il est nommé délégué académique aux arts et à la culture du Rectorat de la Martinique chargé de l’éducation artistique dans toute l’Académie.

En juillet 2005 il est nommé par le Conseil Général de la Guadeloupe et le ministère de la Culture, directeur général de l’Artchipel, Scène Nationale de la Guadeloupe sur présentation d’un projet intitulé “Nouvelles Ecritures Scéniques”.

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •