Les compagnies partenaires

Chaque année, le Festival de caves signe des conventions de partenariat dans le cadre des  créations. En 2019  : Compagnie Mala Noche  (Besançon) Initiée en 2003  par Guillaume Dujardin,  co-dirigée par Anaïs Mazan et Simon Vincent , la Compagnie  Mala Noche participe au Festival de Caves avec plusieurs mises en scène depuis sa création . […]
Lire la suite ...

Chaque année, le Festival de caves signe des conventions de partenariat dans le cadre des  créations.

En 2019  :

Compagnie Mala Noche  (Besançon)

Initiée en 2003  par Guillaume Dujardin,  co-dirigée par Anaïs Mazan et Simon Vincent , la Compagnie  Mala Noche participe au Festival de Caves avec plusieurs mises en scène depuis sa création . De 2008  à 2017 elle participe au Festival des Nuits de Joux (Doubs). En 2018 , elle  est choisie pour diriger au Festival d’été de Pamiers (Ariège) une programmation théâtrale  :  autour de Shakespeare en 2018,  de Tchekhov en 2019. Elle  anime par ailleurs des ateliers d’amateurs dans le cadre  d’un contrat territorial en Pays riolais ( Haute-Saône) et  participe à une action auprès de collégiens du Doubs sur la lecture.

En 2006 Guillaume Dujardin invente le Festival de Caves avec l’appui de la Cie.  Il crée des spectacles en co-production, activant chaque année   son réseau,  pour que le Festival se donne partout, de la  grande métropole au village le plus isolé. Il invite y metteurs en scène, auteurs et comédiens  à relever le défi de jouer  dans des  lieux souterrains  et leur laisse la possibilité de  donner  libre cours à leurs envies de création.

Crédit photo: Sandra Calvente

Crédit photo: Sandra Calvente

C’est pour bientôt (Paris)

http://www.cpb-theatre.fr

C’est pour Bientôt a été créée en 1990, elle est conventionnée  par la DRAC Ile-de-France.

Etienne Pommeret aime partager ces moments où les acteurs et les spectateurs sont unis par ce lien indicible, source d’étonnement, de chance et de courage. En dehors des créations contemporaines  la compagnie s’attache à la formation des acteurs. Etienne Pommeret met en scène de nombreux textes qui pourraient être emblématiques du Festival de caves comme Les carnets du sous-sol de Dostoïevski, Joséphine la cantatrice ou le peuple des souris de Kafka, Vivre dans le secret de Jon Fosse et Tel que cela se trouve dans le souvenir de Tarjie Vesaas. Il vient de mettre en scène Le Fils de Jon Fosse, avec Sharif Andoura, Karim Marmet, Sophie Rodrigues et Étienne Pommeret.

Banquet d’avril (Nantes)

http://www.banquetdavril.fr

Monique Hervouet – Directrice artistique et Metteure en scène

La compagnie Banquet d’avril a été créée à Angers, en 2001, par Monique Hervouët et est basée à Nantes depuis 2003. Conventionnée par la DRAC des Pays de la Loire, la compagnie reçoit une aide au fonctionnement de la Ville de Nantes et de la Région des Pays de la Loire. Répertoire : La compagnie banquet d’avril développe un parcours artistique centré sur la création d’oeuvres issues du répertoire contemporain (le Tartuffe est une exception !). Le choix des textes s’opère généralement selon deux priorités : une thématique citoyenne (pour le fond) et une écriture plaçant la langue au coeur de sa créativité (pour la forme). Territoires : A travers diverses actions spécifiques, la compagnie porte une attention particulière pour des projets artistiques en lien avec des territoires (créations partagées, commandes thématiques, collectage / restitution de paroles, formation / réalisation, « créaCtions »…) Convictions : Pour banquet d’avril, le théâtre s’emploie à convoquer sans cesse l’énergie première qui l’a fait naître : « un art collectif de la représentation destiné à provoquer un espace de dialogue au sein de la communauté vivante des hommes ». Centrée sur un idéal de partage et d’élargissement des publics, l’activité de la compagnie se situe quotidiennement dans l’héritage toujours à recommencer des valeurs historiques de la décentralisation. L’administration de la compagnie est confiée au Bureau des Arts (Danièle Oréfice). Chargée de production et communication : Elise Mainguy.

Compagnie les Ecorchés (Dijon)

http://julienbarbazin.wix.com/cie-les-ecorches

« Le devoir de l’art est de fracasser les consciences» Louis Calafarte A l’initiative de Céline Morvan et Julien Barbazin, la compagnie explore le théâtre contemporain et recherche des formes radicales de représentations. Dans la continuité du travail de recherche commencé à l’université de Paris VIII et l’expérience technique du plateau, nous nous orientons vers un travail sur un « théâtre sensoriel », la recherche d’une théâtralité sans fiction narrative, sans réalisme de fiction. Chez les Ecorchés, le texte est premier mais il n’est pas récit, pas histoire. Il s’agit de faire de la narration avec des idées, les idées qui deviennent personnages. Comédiens, lumières, sons, scénographies, vidéo deviennent idées, sentiments, sensations .

En 2017 au Festival de caves,  Lentement d’Howard Baker et  Et les poissons partirent combattre les hommes  d’Angelica Liddel  avec Benjamin Mba,  Angelica Liddel qu’on retrouvera en 2018 avec le texte Si je ne suis pas jolie  joué par Camille Roy.

Collectif Mixeratum Ergo Sum (Bordeaux)

http://www.mixeratum-ergosum.com

Mixeratum Ergo Sum est un projet collectif transdisciplinaire né en 2012 qui mixe création artistique contemporaine théâtrale et plastique. Le collectif s’appuie sur les artistes et ingénieuses en scène Clémentine Aubry et Natacha Roscio, qui mobilisent un réseau d’artistes, de techniciens autour des projets. Les deux metteuses en scène s’interrogent constamment sur les relations entre corps et espace et privilégient la performance, à mi-chemin entre théâtre et arts plastiques.

Elles aiment provoquer les rencontres, convaincues que la transdisciplinarité et la confrontation des idées, des méthodes et savoirs-faire est une richesse, un moyen de stimuler la créativité. C’est dans cet esprit qu’elles développent les Mixolaboratorium, temps de rencontres entre artistes de tous horizons.

Elles imaginent des cycles de création intitulés les Coups de Mixeurs : temps forts d’explorations artistiques pour assouvir leurs obsessions et revendiquer le tâtonnement comme ingrédient nécessaire à leurs créations. Ils se présentent sous forme de rendez-vous culturels à géométrie variable qui puisent dans l’instant présent et l’architecture du lieu pour rencontrer le public autour d’un verre de gaspacho.

Habituées à créer dans des espaces atypiques et biscornus, elles rejoignent l’aventure du Festival de Caves et portent depuis 2014 le Festival de Caves de Bordeaux. En 2016, elles créent pour les caves Chuintements, un spectacle en immersion dans l’obscurité inspiré du Terrier de Kafka.

Le Collectif Mixeratum Ergo Sum est soutenu par le Conseil Départemental de la Gironde et la ville de Bordeaux.

Collectif NightShot (Tours)

Le collectif NightShot est une compagnie théâtrale basée à Tours. Elle est née de la rencontre de comédiens issus d’écoles supérieures d’art dramatique et de conservatoires de région, se retrouvant au Centre Dramatique National de Tours dans le cadre du Jeune Théâtre en Région Centre. Désireux de créer la plus forte émulation possible et ainsi conserver la spontanéité du geste artistique, nous nous sommes constitués en collectif de travail.

À travers l’utilisation de textes dramatiques ou non, nous n’avons d’autres buts que d’explorer les différentes manières de pratiquer l’art vivant aujourd’hui, de partir à la rencontre et à la conquête d’un public large, l’amenant à partager avec nous les questions qui nous animent. Des questions actuelles, générationnelles, intemporelles.

Quentin Bardou mettra en scène Pauline Bertani dans La Française des jeux a un lien avec le Christ, en 2019.

 Image 1/2 (Paris)

http://imagetdemi.blogspot.com

Créée en 2003, Image et ½ est la structure de production des mises en scène d’Aurélia Guillet. Après un DEA d’Etudes Théâtrales, Aurélia entre à l’école du TNS en mise en scène puis elle monte des auteurs comme Kleist, Müller, Strindberg, Beckett, Alexandra Badea, et dernièrement Iouri Bouïda qui sera repris en 2020 ( au TGP de Saint-Denis, elle a créé au TNS, La Colline, CDN de Besançon, Thionville…). Elle est également collaboratrice artistique (de Célie Pauthe, Daniel Jeanneteau, Stéphane Braunschweig, Jacques Nichet, etc…) et pédagogue (notamment à l’université de Paris 1 avec La Colline, chargée de cours à l’université de Nanterre etc…). Jérôme Castel est associé pour la création son. Guitariste sur scène et en studio au sein de différentes formations, Jérôme Castel est fortement influencé par la scène nowave new yorkaise, la noise et la musique répétitive.

Compagnie Heureuse  (Lausanne)

La démarche de La Compagnie Heureuse est de proposer un théâtre accessible à tous. Les textes choisis (si possible d’auteurs méconnus) répondent à une certaine exigence et sont traités avec ludisme et sensibilité. Les spectacles réalisés La Meilleure façon d’aimer texte de Julien Barroche, 2001,  Dürrenmatt en questions (entretiens et extraits de pièces de F. Dürrenmatt), 2002, Le Moghreb en soi d’après des nouvelles d’Isabelle Eberhardt , 2004, Le Miroir aux éléphants de François Chaffin, 2008, Le Laboureur de Bohême de Johannes von Saaz, 2011,  La mer à boire…si c’est tout ce qui nous reste de François Chaffin, 2016. En 2019 la Compagnie et le Théâtre 2.21  construisent avec le Festival de caves un projet qui prendra  forme des deux côtés de la frontière avec échanges de  spectacles, résidences, invitations à comédiens et metteurs en scène.

Partager sur les réseaux sociaux :
  • 2.6K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2.6K
    Shares
  • 2.6K
    Shares