« Arlette » est un monologue extrait de « Chambres », livre écrit en 1986 par Philippe Minyana. Ce monologue met l’accent sur la prise de parole d’une femme, personnage à la fois banal et épique, qui, tout en faisant l’aveu d’événements extrêmes de sa vie, rend compte d’un état du monde et de l’humanité tout entière. Théâtre du « dire », sans masque, sans nostalgie et sans devenir, où l’acteur finit par disparaître dans l’oeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *