Que dire de la réalité qui apparaît dans nos rêves ? Nous avons imaginé August Strindberg, dramaturge suédois, seul dans son bureau. Mais, comme il l’écrit lui-même, « dans la solitude, on n’est pas seul », « dans la solitude, je rencontre toujours quelqu’un. Je ne sais pas si c’est un autre ou bien moi-même dont je sens la présence. ». Comment représenter cet autre qui hante les rêves de Strindberg? Un autre imaginé par nous, à notre époque. Ce spectacle ne sera qu’une simple traduction, ou plutôt un point de convergence où tout peut se mélanger, le rêve et la réalité, lui et nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *