Clara Haskil fut une pianiste admirée par les plus importants musiciens et chefs d’orchestre de son temps.
Les publics et critiques du monde entier partageaient eux aussi cette admiration.
Sa carrière ne démarra pourtant que dix ans avant son décès suite à une chute accidentelle.
« Nuits dans les jardins » est une évocation de sa vie fascinante et romanesque.

“Son immense capacité à rêver avec des sons se mit au service de cette quête d’amour et d’affection.”
Mozart, Norbert Elias, Le Seuil, 1991

Illustration : © BCU Lausanne, remerciement à Vérena Monnier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *